Des moments de vie racontés avec des histoires brèves

Me voici de retour d’un long week-end avec une lecture aussi étrange qu’originale. Il s’agit d’Histoires brèves et ultra-brèves, un recueil de textes écrits par Heimito von Doderer, un écrivain autrichien, tout au long de sa vie. Comme son nom l’indique, les histoires sont courtes, voire très courtes : 10 pages au maximum , parfois 4 et à la fin, quelques lignes seulement.

Ce livre était dans ma bibliothèque depuis au moins 6 ans et je me souviens l’avoir acheté sur les conseils d’une libraire de Montmartre, avant de l’abandonner dans mes étagères. A l’époque, j’étais à la recherche d’une lecture décalée et je dois reconnaître qu’elle ne s’est pas trompée !

Le Rat de Librairie_Histoires breve et ultra-breves_Heimito von Doderer_2013

Ne connaissant ni Heimito von Doderer, ni la lecture autrichienne en général, je ne m’attendais pas à grand chose en ouvrant ce livre si ce n’est une lecture originale, qui changerait un peu mes habitudes. Sur ce point, pas de surprise. C’était également la première fois depuis des années, que je lisais un recueil de nouvelles. J’ai donc eu quelques difficultés à me concentrer au départ car on passe en effet d’une histoire à une autre très rapidement, ce qui casse le rythme de lecture. C’est lorsque j’ai commencé à m’attacher à certains personnages ou à rire de certaines situations cocasses, que je suis réellement rentrée dans le livre.

Selon moi, la grande force d’Heimito von Doderer est sa capacité à faire parler ses personnages, à nous embarquer dans leurs moments de vie simples tout en nous révélant leur nature profonde. Le vocabulaire et la manière de conter semblent parfaitement correspondre à chacun des protagonistes, comme si nous étions assis autour d’une table avec eux pendant qu’ils nous racontent leurs anecdotes. Le style d’écriture est presque propre à chacune des nouvelles, nous permettant ainsi de rentrer plus rapidement dans chacune des histoires et de nous rapprocher un peu plus des personnages et de leur profil psychologique. Les textes ont donc une certaine puissance et une justesse que j’ai appréciées.

Raymond Voyat, le traducteur, explique très bien le talent de l’auteur dans sa postface :

« Car la manière qu’avait Doderer d’appréhender et de s’approprier la réalité par la magie des mots, pour la restituer à l’intention du lecteur, en administrant au passage de subtiles leçons d’humanité et de psychologie des êtres, atteste sa maîtrise : flair pour l’insolite et l’inquiétant cachés sous les apparences les plus banales, talent de conteur qui dérobe longtemps l’essentiel à la vue du lecteur et révèle presque à regret la vérité profonde des personnages. »

C’est effectivement un recueil de textes qui dévoile parfaitement la nature humaine, qu’elle soit bonne ou mauvaise.

Histoires brèves et ultra-brèves est un livre que j’ai apprécié pour le talent de l’auteur, plus que pour les histoires qu’il raconte. Malgré le fait que je ne lirais probablement pas d’autres livres de Doderer, je suis contente d’avoir pu découvrir une littérature que je n’ai pas l’habitude de lire.

Ce que dit la 4e de couv :

Des récits courts, percutants, souvent grinçants et toujours étonnants de justesse psychologique. De la plume de l’Autrichien Heimito von Doderer, plus connu comme maître d’oeuvre de constructions romanesques monumentales, voici des textes de circonstance d’un artisan du verbe qui cherche sa manière et pressent ses oeuvres majeures à venir. Le monde souterrain d’un train fantôme (La Baie de Naples), la farce macabre d’un étudiant fantasque (Un instinct infaillible), la descente dans le monde de la pègre (Complice malgré moi), le combat contre des crotales au Far West (Aimée), l’indifférence généralisée dans un monde déstabilisé (Le Grelu, L’Ogre), des histoires de chiens et d’oiseaux, des accès de rage folle et des défoulements vengeurs, Heimito von Doderer dessine tout cela d’un trait magistral, en observateur aigu de personnages surprenants et émouvants.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s