Un petit tour dans la Vallée de la peur

Après avoir lu Le Chien des Baskerville, j’ai décidé de continuer les aventures de Sherlock Holmes avec La Vallée de la peur. C’est une découverte un peu décousue donc car je ne commence pas par le début, je prends le premier que je trouve. Il va peut-être falloir que je suive la chronologie au risque de me retrouver un peu perdue et surtout, de ne rien comprendre.

En attendant que je me fixe un cadre, je vais vous parler un peu de La Vallée de la peur, le quatrième et dernier roman mettant en scène les aventures de Sherlock Holmes (souvent relatées au travers de nouvelles).

Le Rat de Librairie_La Vallée de la peur_Conan Doyle_2013

La Vallée de la peur est un roman en deux parties, la première intitulée La tragédie de Birlstone et la seconde, Les Eclaireurs. Ces deux parties sont chronologiquement inversées et la seconde est utilisée pour expliquer les actions de la première. Dit comme ça, cela peut sembler compliqué mais je vous assure que c’est très simple !

La première partie démarre avec le déchiffrage par Holmes, d’un message qu’il a reçu. Celui-ci lui apprend qu’un certain Douglas est en danger et au moment de sa découverte, un inspecteur de Scotland Yard lui apprend que ce certain Douglas a été retrouvé assassiné. C’est ainsi que Holmes et son fidèle Watson se rendent au Birlstone Manor House, demeure de John Douglas et de sa femme, et lieu du crime. 

En une centaine de pages, nous suivons l’enquête de Sherlock Holmes et de Watson, accompagnés d’inspecteurs qui, bien entendu, ne sont pas à la hauteur du célèbre détective. L’intrigue est bien ficelée et la révélation, moment fort de toute histoire policière, est une vraie surprise. Dès la découverte du pot aux roses, la première partie prend fin et nous voilà plongés 20 ans en arrière aux Etats-Unis…

C’est dans cette seconde partie que nous découvrons l’origine des événements qui se sont produits au Birlstone Manor House. Nous passons d’une ambiance anglaise, distinguée et secrète à une autre ambiance secrète mais beaucoup plus violente et malsaine. Ce changement radical est plutôt surprenant mais pas déplaisant. En revanche, je pense qu’il n’était pas utile de consacrer autant de pages à cette partie de l’histoire, celle-ci aurait pu être résumée en quelques pages et racontée par Holmes et son cher Watson.

Du coup, je suis restée un peu perplexe. La Vallée de la peur contient deux nouvelles aux styles très différents et que j’ai beaucoup appréciées. Malgré le lien entre les deux, j’ai l’impression d’avoir lu deux livres, écrits par deux auteurs différents mais pas un Sherlock Holmes.

Peut-être n’ai-je pas été emballée parce que justement, je n’ai pas lu les deux premiers romans de la série Holmes. Je prévois de me les procurer, nous verrons ensuite…

Lu dans le cadre du Challenge Victorien 2013.

challenge-victorien-2013-arieste-2

Ce que dit la 4e de couv :

Sherlock Holmes vient à peine de déchiffrer un message codé le prévenant qu’un certain Douglas, de Birlstone Manor House, est en danger qu’il apprend par l’inspecteur MacDonald de Scotland Yard que Douglas vient d’être sauvagement assassiné. Grâce au signataire du message, Sherlock Holmes sait que, derrière cette affaire, se trouve son ennemi juré : le professeur Moriarty, criminel génial et machiavélique. Accompagné de son fidèle Watson, Holmes se précipite à Birlstone…

Par la richesse de son intrigue et de son action, La Vallée de la peur, où l’on voit Sherlock Holmes se mesurer avec Moriarty, adversaire en tout point à sa hauteur, est sans doute le meilleur roman de Conan Doyle.

Publicités

2 réflexions sur “Un petit tour dans la Vallée de la peur

  1. La vallée de la peur n’est pas forcément le meilleur texte du Canon… En tous cas, personnellement, je ne suis pas fan du tout. Je le trouve décousu, incohérent… Bref, ton ressenti n’est pas un cas unique 😉

    Après, c’est certain que lire les différents romans et nouvelles dans leur ordre de publication permet de mieux comprendre certaines choses, de mieux mettre en relation certains événements.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s