Le combattant de la liberté

La nouvelle de la mort de Nelson Mandela en décembre a ému le monde entier. Tous les esprits se sont tournées vers l’Afrique du Sud, l’histoire du pays et de l’homme qui s’est battu, aux côtés de tant d’autres, pour libérer le peuple sud-africain. J’ai toujours voulu lire l’autobiographie de Mandela, celle qui a donné naissance au film sorti en fin d’année dernière, et l’actualité m’a poussée à le faire.

Au départ, j’avais peur de ne pas tout saisir. Les autobiographies et biographies de personnages politiques sont généralement complexes, encore plus lorsqu’elles concernent des pays que l’on connaît moins. Mais Nelson Mandela n’est pas un homme politique comme les autres. Il était avant tout un homme du peuple, un homme comme tout le monde, et il est resté un homme simple jusqu’au bout, malgré un destin hors du commun. Il n’a absolument rien à voir avec nos hommes politiques français même s’il est difficile de comparer : pas besoin de préciser les différences, l’histoire et la situation de notre pays n’a tout de même rien à voir avec celle de l’Afrique du Sud de l’avant Mandela.

wpid-IMG_20140312_131748_442-1.jpg

Lire la suite

Publicités