Connaître la « part de l’autre » de l’être humain

Ce soir, je vais vous parler d’un des livres les plus intéressants que j’ai pu lire : La Part de l’autre, d’Eric-Emmanuel Schmitt. Paru en 2001, La Part de l’autre renferme deux histoires : la biographie romancée d’Adolf Hitler et la biographie uchronique d’Adolf H., une réécriture de la vie d’AH, en résumé : ce qu’il serait devenu, selon Schmitt, s’il avait réussi le concours d’entrée à l’Ecole des beaux-arts de Vienne. L’auteur part d’un postulat simple : « la minute qui a changé le cours du monde est celle où l’un des membres du jury de l’Ecole des beaux-arts de Vienne prononça la phrase : « Adolf Hitler : recalé » ».

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je dois avouer qu’il est très difficile de faire un compte-rendu simple de ce livre. Le passé est lourd et cette période de l’Histoire est l’une des plus sombres, l’une des plus difficiles à aborder, à mon sens, en toute objectivité. En cela, j’admire le travail d’Eric-Emmanuel Schmitt. Montrer AH comme un homme banal est sûrement l’un des exercices les plus difficiles. Je suis entièrement d’accord avec l’auteur sur ce point mais cela me dérange aussi. Comment parler de l’un des êtres les plus abominables que cette Terre ait connu comme d’un homme, comme d’un être banal, comme vous et moi ?

La Part de l'autre-Eric-Emmanuel Schmitt-Le Rat de Librairie-2014

Lire la suite